Formation: Plan de gestion et diffusion des données

36 HEURES DE COURS

DèS Avril 2022

Formation initiale et continue

100 %
EN LIGNE
live et replay

1365 euros

6 intervenants

Logo-ISDM-couleur-300x153
Logo_MUSE_Original-300x150
logo investir l'avenir

36 heures de formation du Plan de gestion des données au Data Paper

Ces 36 heures de cours correspondent à deux modules à la carte (Modules 3.1 et 3.3) du DU Scientific Data Management de l’Université de Montpellier.

En savoir plus sur la formation complète et les modules à la carte https://sdm.edu.umontpellier.fr/programme-de-la-formation/

Vous devez rédiger un plan de gestion, et une multitudes de questions se posent à vous…

Pourquoi cette contrainte administrative pour des financements ? Pourquoi mettre en place une gouvernance des données? Comment définir un plan de gestion de données ? Autant d’interrogations lorsque l’on doit gérer, préserver et valoriser de la donnée. 

Le plan de gestion de données est bien plus qu’une “contrainte administrative”. La gestion des données fait partie intégrante du processus de recherche et se former est devenu primordial afin de garantir une bonne pratique de recherche qui permet de :

– Structurer son plan de travail
– Gérer son budget
– Garantir une bonne visibilité aux données pour une plus grande réutilisation
– Rédiger des Data Paper pour une meilleure diffusion

Retrouvez les intervenants dans les modules à la carte du DU Scientific Data Management de l’Université de Montpellier, qui vous formeront au plan de gestion des données, aux principes FAIR, au Data Paper… pour vous permettre de construire un plan de gestion tout au long du cycle de vie des données qui seront recueillies, traitées et/ou générées.

Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017

QU'EST-CE QUE LE FAIR? (9h)

1 - Connaître les principes FAIR et les mettre en oeuvre.
2 - Vérifier si vos données sont conformes aux principes FAIR

4 et 5 avril - Véronique GINOUVES

Résumé du cours

Désormais de nombreux organismes de financement, comme la commission européen ou l'agence nationale pour la recherche , exigent le respect des principes FAIR par les producteurs de données dans l'objectif d'en garantir l’intégrité mais aussi augmenter l’impact de leurs investissements dans la recherche. Ces deux jours de formation ont pour objectif de connaître et de comprendre comment mettre en œuvre l'ensemble de ces principes, de s'assurer que vos données de recherche y sont conformes et d'en vérifier leur visibilité, leur accessibilité et leur potentiel de réutilisation.
Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017

Le PGD, enjeux financier et institutionnel: quelles obligations pour les porteurs de projets ? (3h)

1 - Connaître les implications de la Science ouverte pour la recherche
2 - Connaître les obligations qui reposent sur les bénéficiaires de financement public

5 avril - Émilie DOMANICO

Résumé du cours

Après avoir balayé d'une manière générale le contexte de la science ouverte et ses enjeux, le focus se portera sur comment les bailleurs de fonds ont intégré cette dimension dans leurs programmations et appels à projets. Au-delà d'une obligation, la dimension science ouverte fait partie intégrante de la stratégie de dissémination et d'exploitation des porteurs de projets. Cette formation permettra de présenter comment les bailleurs de fonds se sont emparés du sujet, les outils qu'ils ont mis en place pour accompagner au mieux les porteurs de projets et les obligations qui reposent sur ces derniers.
Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017

Construire un PGD. Élaboration et rédaction (9h)

1 - Comprendre le contexte, les enjeux et les perspectives liées à la gestion des données de la recherche
2 - Pratiques avec l’utilisation d’outils d’aide à la rédaction et de relecture de PGD

7 et 8 avril 2022 - Laure LEFRANÇOIS

Résumé du cours

Le Plan de gestion de données (PGD) ou Data management plan (DMP) fait désormais partie des documents indispensables à l’accompagnement d’un projet de recherche scientifique ou d’une thèse : il explicite comment sont obtenues, collectées, traitées et sauvegardées les données tout au long de leur cycle de vie. Rédigé dès le début du projet, le PGD est un document évolutif exigé par les financeurs de projet européens comme nationaux, et qui s’inscrit dans une démarche de science ouverte. Il permet de décrire les jeux de données produits au cours du projet, de clarifier les aspects éthiques et juridiques ainsi que les responsabilités autour des données, de garantir l’accès aux données et de définir leur partage, leur sauvegarde comme leur archivage.
Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017

Stratégies de diffusion et de partage de données (6h)

1 - Connaître les principaux résultats des enquêtes sur les pratiques des chercheurs.
2 - Comprendre les pratiques dans le contexte de l’écosystème de la science ouverte, en particulier par rapport aux entrepôts de données et aux revues scientifiques.
3 - Connaître les critères de qualité liés à la diffusion et au partage des données.

30 mai 2022 - Joachim SCHOPFEL

Résumé du cours

Le cours met l’accent sur les pratiques des chercheurs en matière de diffusion et de partage de données. Quelles sont leurs motivations et leurs attitudes par rapport à l’ouverture des données, quels sont leurs comportements ? Quelles sont les fonctions et les finalités d’une telle ouverture, du point de vue des chercheurs ? Quelles sont les récompenses et les incitations pour diffuser et partager les données ? Quel est le lien avec la publication des résultats dans les revues scientifiques ? Le cours place les pratiques des chercheurs dans le contexte de l’écosystème de la science ouverte, avec des rappels et des renvois vers d’autres cours, en particulier sur l’environnement de la science ouverte, sur les entrepôts, sur la certification et sur les data papers. Le cours (re)posera également la question de la définition des données et de leur signification pour les chercheurs et dans le processus de la recherche.
Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017

Rédiger un data paper (6h)

1 - Maitriser les points clés de la rédaction en comprenant les critères d’évaluation.
2 - Choisir une revue et un entrepôt de données
3 - Evaluer le potentiel de vos données
4 - Publier un Data paper

31 mai 2022 - Laurence DEDIEU-ENGELMANN

Résumé du cours

La formation présentera : le concept, les objectifs et les enjeux du Data paper ainsi que les bénéfices pour les auteurs ; la structure du Data paper en s’appuyant sur les modèles de différentes revues ; des conseils de rédaction tenant compte des critères d’évaluation ; les revues scientifiques publiant des Data papers, les entrepôts de données et les critères pour les choisir ; les sites de recherche de données. Des mises en pratique permettront de s’approprier les informations et outils présentés.
Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017

S'identifier en tant que chercheur (3h)

1 - Identifier les différentes catégories d’outils disponibles et les stratégies possibles en matière d’identité numérique
2 - Quels sont les enjeux liés à l’identité numérique
3 - Quelles bonnes pratiques adopter (respect du droit, interopérabilité des outils,…)

1er juin 2022 - Hugo CATHERINE

Résumé du cours

La formation présentera : le concept, les objectifs et les enjeux du Data paper ainsi que les bénéfices pour les auteurs ; la structure du Data paper en s’appuyant sur les modèles de différentes revues ; des conseils de rédaction tenant compte des critères d’évaluation ; les revues scientifiques publiant des Data papers, les entrepôts de données et les critères pour les choisir ; les sites de recherche de données. Des mises en pratique permettront de s’approprier les informations et outils présentés.

Les intervenants

Veronique_Ginouves
Véronique GINOUVES
Ingénieure de recherche au CNRS, Véronique Ginouvès dirige de la phonothèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme à Aix-en-Provence et co-dirige, avec Maryline Crivello, historienne, le Pôle Images, sons pratiques du numérique en sciences humaines et sociales. Elle est également co-responsable du parcours professionnel « Médiations de l’histoire et humanités numérique » au sein d’un master sur les métiers des archives et des bibliothèques à Aix-Marseille Université. Elle anime les carnets de la phonothèque.
Emilie
Emilie DOMANICO
Après avoir obtenu un Bachelor en Relations Internationales, Emilie Domanico s’est spécialisée dans les métiers des politiques et programmes européens en obtenant un master « Etudes européennes ». Elle a fait le choix de donner une coloration internationale à ses études en réalisant son cursus universitaire entre la Finlande, la Pologne, l’Italie et la France.

Elle a débuté sa carrière au CNRS délégation Provence et Corse en qualité de chargée d’affaires. En 2012, elle a intégré l’équipe de la Direction de l’Innovation et des Partenariats (DIPA) de l’Université de Montpellier (ex-UM2) en qualité de chargée de projets européens Formation.
Elle évolue ensuite en prenant en charge le montage des projets européens et internationaux Recherche et en devenant cheffe du Service Ingénierie et Accompagnement de Projets de la DIPA.
Emilie Domanico est impliquée dans différents réseaux aux niveaux local (co-animation du Comité Europe) et national (membre du Point de Contact National Défi 5 du programme Horizon 2020, Correspondants Europe CPU).

Lire Moins
Laure LEFRANCOIS
Déterminée à travailler au service de l’Etat, Laure Lefrançois a commencé sa carrière de conservateur à la Bibliothèque nationale de France en tant que cheffe de service chargée de mettre en œuvre des services numériques auprès des publics, notamment enseignants-chercheurs et chercheurs. Elle a ensuite travaillé au Ministère de la Défense où elle a créé le département dédié aux bibliothèques et piloté la mise en œuvre d’un catalogue mutualisé.

Arrivée en 2014 à l’Université de Montpellier, elle est Cheffe du Pôle Sciences et Techniques du Service commun du documentation et chargée de mission « Appui à la recherche » pour le SCD. A ce titre, elle a notamment coordonné (en lien avec la Direction de la Recherche et des Etudes Doctorales) la mise en œuvre en 2017 du portail HAL de l’Université de Montpellier et la mise en place d’une équipe d’assistance dédiée, en charge du signalement des références et du dépôt du texte intégral des publications mais aussi de l’animation d’un réseau de référents dans les laboratoires. Elle travaille désormais à élargir les services d’appui proposés aux chercheurs, principalement pour ce qui relève de la gestion des données de la recherche.

Lire Moins
Maître-de-conférences-200x266
Joachim SCHOPFEL
Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université de Lille, membre du laboratoire GERiiCO, spécialisé dans le domaine de l’information scientifique et technique. Consultant indépendant du cabinet Ourouk, Paris.
Laurence-Dedieu-200x196
Laurence DEDIEU-ENGELMANN
Laurence Dedieu est Responsable de l’équipe Appui à la publication de la DIST (Délégation à l’Information Scientifique et Technique) au CIRAD, depuis 10 ans. Elle est pharmacienne de formation. Elle a travaillé pendant plus de 20 ans en santé animale, sur des pathologies de ruminants causées par des mycoplasmes, d’abord sur le développement d’outils moléculaire de diagnostic et d’identification puis sur les réponses immunitaires et le développement de vaccins.qués à la biomédecine et à l’agronomie.

Depuis 2014, Laurence Dedieu s’est impliquée dans la gestion et la publication des données de recherche, notamment au sein de l’initiative PNS (Patrimoine Numérique Scientifique) du CIRAD, coordonnée par P. Bonnet. Elle a acquis une expertise sur les Plans de Gestion des données (PGD) et les Data papers. Elle accompagne les porteurs de projets, notamment européens, pour la gestion des données et la rédaction des PGD et les chercheurs ayant un projet de publication de Data papers. Elle anime également des formations, au CIRAD, sur ces 2 sujets.

Lire Moins
LOGO DU SDM
Hugo CATHERINE
Chargé de mission Science ouverte Université Paul Valéry - Montpellier 3

Objectifs de la formation

Connaître les principes FAIR et les mettre en oeuvre

Connaître les bonnes pratiques avec l’utilisation d’outils d’aide à la rédaction et de relecture de PGD

 

Rédiger un Data paper et Connaître les critères de qualité liés à la diffusion et au partage des données

Connaître les obligations qui reposent sur les bénéficiaires de financement public

Pour qui ?

Etudiants

Etudiants niveau BAC+5 / Master

Doctorants

Doctorants et post-doctorants

Professionnels de la recherche

Ingénieurs, enseignants-chercheurs, chercheurs, documentalistes, archivistes, responsables de la valorisation des données…

Porteurs de projets innovants, incubés ou non

Tarif de la formation

1365
  • 36 heures de cours (2 modules du DU Scientific Data Management)
  • Démarrage des cours le 4 avril 2022
  • 100% des cours à distance
  • Cours en visioconference avec les étudiants du DU
  • Mise à disposition des replay